5 compositeurs qui ont marqué l’année 2017

L’année 2017 a été riche en douceurs auditives et l’article d’aujourd’hui va tacher de vous le démontrer. On parle souvent des auteurs et interprètes de chansons, mais pas encore assez de ces démiurges de l’ombre que l’on nomme compositeurs. Sensés ne s’occuper que du beat, on va voir qu’ils peuvent rapidement et avec succès s’impliquer dans la vision globale du morceau. Le premier compositeur sur cette liste en est d’ailleurs un parfait exemple.

Pharrell Williams

Que celui qui ne le connaît pas se jette la première pierre ! Compositeur très prolifique, et ce depuis plus de 20 ans, Pharrell Williams fait partie des références pour ce qui est de la création de Hits. Contrairement à ses compères des années 90 et début 2000, lui est resté pertinent, s’adapte à son époque, et arrive encore à innover. Le mot éclectique lui va sur mesure.

La plupart du temps quand on l’appelle pour produire un artiste, il fournit non seulement le beat, mais finit aussi souvent par poser sur le morceau. Le plus incroyable est que même en l’entendant susurrer sur une multitude de refrains, on ne s’en lasse pas. Un bon exemple de l’un de ses chefs d’œuvre de cette année est le morceau « Neon Guts », de Lil Uzi Vert. Difficile de mettre cette Prod dans une case. Elle a tout d’une instrumentale trap pour ce qui est de la batterie, mais la comparaison s’arrête là. C’est marrant de l’entendre kicker sur Neon Gut, chanter dans le morceau « Feels » de Calvins Harris, puis composer pour le film « Les figures de l’ombre » avec Hans Zimmer.

 

Frank Dukes

Après Pharrell, Frank Dukes est le prochain sur ma liste de compositeurs touche-à-tout. Rien que pour cette année, il a composé pour Nicki Minaj, Lorde, Zayn, Frank Ocean et Camila Cabello. Dukes est le genre de personne qui refait le monde dans son petit coin, tout en étant partout à la fois.

Il est responsable d’un des Hits de l’année, « Havana », de Camila Cabello. Mais je ne vais pas m’attarder sur un morceau que tout le monde connait probablement. Regardons plutôt la chanson « Still got time » de Zayn Feat Partynextdoor. Ce morceau aux textures surprenantes, mais organiques est une vibe, un univers, un plat à consommer par voie auriculaire. Pour moi, ce morceau est tout simplement un sample de 4min07. Musique !

 

DJ Mustard

DJ et compositeur basé à Los Angeles, Mustard est connu pour sa sonorité hip-hop club, mélodique et épurée. Il a fait ses débuts avec le rappeur YG et fait aujourd’hui partie des compositeurs les plus wanted dans la game.

Ses Prods sont comme une recette connue de tous, mais que personne n’arrive à reproduire. Même si ses outils ne changent pas, sa façon de les utiliser, elle, évolue constamment. Un bon exemple serait la Prod qu’il a fait pour Meek Mill « Whatever you need » Feat.Chris Brown et Ty Dollar Sign. Dès la première écoute, on peut dire que c’est du Mustard, pourtant ça sonne différemment. Jazzy sans l’être, hip-hop, mais pas vraiment. Il fait partie des compositeurs hip-hop minimalistes qui s’assument comme tels et font de la simplicité un art. Chaque instrument a son rôle et supporte le groove du morceau qui règne en maître. Son objectif est clair, vous ambiancer.

 

DJ Dahi

Une vraie machine de guerre. Cette année n’est pas la plus productive pour Dahi, mais il est impliqué dans pas moins de 5 titres dans le dernier album de Kendrick Lamar, « Damn ». Lui et le prochain compositeur sont très intéressants, car ils excellent dans un domaine très précis : le hip-hop et plus précisément, ils sont connus pour leur batterie (Drums). Il suffit d’écouter « Yah » de Kendrick Lamar pour entendre que Dahi est passé par là.

 

Sounwave

Sounwave a la notoriété d’un artiste underground, mais ne vous y trompez pas, c’est le compositeur principal de TDE (Top Dog Entertainment), le label de Kendrick Lamar, Schoolboy-Q et SZA entre autres. Il touche presque à tous les morceaux que font ces artistes, et il a une réputation de finisseur. Pour écouter son travail c’est simple, prenez un titre au hasard dans les albums de Kendrick, et il y a 90% de chances qu’il en soit à l’origine. J’ai personnellement un coup de cœur pour son travail sur le titre « ELEMENT » de Kendrick (Ecoutez-moi cette batterie…).

 

2017 fut une année très prolifique en terme de compositions musicales et ma liste des 5 compositeurs ayant marqué l’année n’est bien entendu pas exhaustive. Si vous avez l’âme d’un orpailleur, voici quelques pistes de compositeurs que j’ai adorés tout au long de cette année : Ty Dollar Sign, Dj Camper, Boi-1Da, Illmind, No.ID, Monty Booker, Illangelo, MikeWillMadeIt, Metro Boomin, Dj Don Cannon, et Wondagurl. Et pour vous, quel compositeur – qu’il soit américain, français, belge, camerounais, thaïlandais, ou que sais-je – a le plus marqué l’année 2017 ? Partagez son blaze et un titre qui l’a caractérisé en commentaire, et sortons ces génies des salons feutrés.

Peace with love.

Messoins

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.