Nos albums de rap de 2017

2017 a été l’année du charbon. Des projets de rap francophone étaient déposés en palettes dans toutes les FNAC, des concerts pleins à craquer, des fans hystériques saignaient du nez à la vue de leurs artistes préférés, bref, 2017 a porté fièrement le drapeau du hip-hop. Tandis que 2018 prépare son lot de nouveaux tubes, bangers et compagnie qui arrivent sur le public plus vite que les ragots, Alohanews revient sur les projets qui ont marqué les esprits à la craie blanche.

Albums de l’année

Damso – Ipséité

Depuis 2015, Damso est une autotamponneuse qui ne laisse aucun répit pour les oreilles sensibles à la musicalité. À la fois très direct et ésotérique, ce projet est sans doute l’un des plus aboutis de 2017. Mixé par l’ingénieur du son de PNL, « Ipséité » comte nos secrets intérieurs avec une hargne sans compromis. Quelques titres plus terre à terre tels que « Gova », « Signaler » ou encore « Noob Saibot » viennent rythmer cet opus digne d’un parcours psychologique. Verdict : le point d’orgue actuel de l’œuvre est triple disque de platine, sans compter les singles de platine et d’or qui ornent le palmarès de Dems.

 

Sofiane – #JesuispasséchezSo

Après avoir erré dans rap game avec pour seule récompense un succès d’estime, Sofiane est revenu « chaud patate » avec une série de freestyles qui a remis la performance rappée au gout du jour. Le 27 janvier, l’artiste décidait de sortir son projet « #JesuispasséchezSo » et d’entrer dans l’année 2017 comme un éléphant dans une boutique de porcelaine. Un thriller musical qui nous ramène au plus près du 93, de la rue et des ambiances sordides. L’originaire du 93 n’a pas chômé puisqu’il a enchainé avec un autre album intitulé « Bandit saleté » ainsi qu’avec son émission « Rentre dans le cercle » qui s’est hissée rapidement dans les must à ne pas rater.

 

Disiz la peste – Pacifique

Très éclectique dans sa proposition artistique, Disiz la peste est revenu en 2017 avec un bijou nommé « Pacifique ». La dimension mystique du projet nous a permis de nous échapper de notre époque le temps d’un instant musical. Nos titres coup de cœur de l’album sont sans conteste « La fille de la piscine », « Qu’ils ont de la chance » ou encore le sublime « Passage secret ».

 

Mixtapes

Hamza – 1994

Sortie le 27 octobre 2017, la mixtape d’Hamza signe le renouveau de l’artiste. Nouvelle équipe, nouvelle image, signature en maison de disque, le rappeur bruxellois fait peau neuve. « 1994 », année de sa naissance, est sans doute la mixtape la plus aboutie de 2017. Le fantasque continue dans son registre « turn up » qui fait de lui l’un des artistes les plus atypiques du rap francophone. Une spéciale pour le titre éponyme « 1994 ».

 

Ico – ICO

Tout droit sorti du net, Ico, rappeur belge, s’est rapidement fait connaître dans la maison mère Bruxelles. Les morceaux « Cuberdon » et « Habiba » ont fait le charme de l’ambianceur. Auto-tune, voix robotisée et mimétisme, voici la recette qu’a choisi Ico pour ses titres. Sa mixtape éponyme est un vent de fraicheur disponible gratuitement. Par ailleurs, Ico est revenu sur le devant du net en proposant une série de morceaux tamponnés «#DisPasWallah ».

 

Kekra – VREEL 3

Même masqué, Kekra ne cache pas son talent. L’énigmatique rappeur ne cesse de bicrave sa musique avec des projets à la pelle. En 2017, Kekra sortait deux mixtapes : « Vréel 2 » et « Vréel 3 ». Deux projets qui comptabilisent 35 titres. Rien que ça. Pas de chômage pour la petite le-gueu qui ne sait que faire de tous ces flows mis à part sortir des mixtapes qui « fument la concurrence ». « Vréel 3 » est notre coup de cœur dans tout ce brouhaha musical. Celui qui est issu de là où les bicraveurs se déguisent en dandys est l’artiste français qui maitrise à merveille le fameux auto-tune. Cette habileté permet à Kekra d’explorer différents univers et de proposer une mixtape éclectique. « Gros » et « Tout seul » sont nos titres coups de cœur.

 

Nikita Imambajev
Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Fondateur & rédacteur en chef d'Alohanews. Convaincu que le regard d'un jeune banlieusard sur le monde peut-être une alternative. L'urbain pour étendard.

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.