Architectes de l’ombre : DJ Camper

Dj Camper est un musicien, compositeur, auteur et producteur américain aux influences Gospel, R&B, Soul et Hiphop. Il a grandi dans le New jersey et a appris à jouer au piano dans une église locale. A l’âge de 10 ans, Camper à commencé le beatmaking sur un séquenceur Yamaha, qui lui permettait d’enregistrer 5 pistes avec différents instruments. Tout ce qu’il apprend à l’église, il l’incorpore dans ses compositions et apprend très vite à construire des musiques complètes.

DJ Camper

Il a commencé à faire du bruit en 2007, alors âgé de 16 ans, lorsqu’il a participé à la production du morceau « Hoodstar » pour l’album commun de Bow Wow et Omarion. Ce single a été vendu à plus de 500 000 copies, rien que ça. Depuis, Camper n’a pas chaumé.

A l’heure actuelle, il a eu deux nominations aux Grammy et a travaillé avec R Kelly, Mary J-Blige, Tamar Braxton, Kanye West, Big sean, Nicky Minaj et plein d’autres.

Personnellement, je l’ai découvert complètement par hasard en regardant l’émission « Pensado’s Place » sur YouTube, une émission qui interview des artistes en tout genre et de tous bords. Je m’en souviens encore, c’était au cours de l’une de ces journées où tu passes ton temps à cliquer sur tout ce qui bouge. Je ne le prenais pas vraiment au sérieux, jusqu’au moment où j’ai appris qu’il avait joué le piano dans le morceau « SomeWhereInAmerica », dans l’album « Magna Carta » de Jay-Z. La majeure partie de la Prod repose sur le beat de Hit-Boy (dont je vous parlerais aussi dans un prochain article), mais le piano apporte cette touche raffinée. On passe d’un hymne du ghetto à la bande-son d’un banquet célébrant le succès d’un membre de la pègre, dépaysement assuré.

 

Actuellement, DJ Camper travaille beaucoup avec la chanteuse « H.E.R ». Il produit la majorité de ses chansons, et le moins qu’on puisse dire, c’est que le mariage de leurs univers est plutôt plaisant.

 

Quand on voit le travail dans lequel il a été impliqué, on s’étonne de ne pas avoir entendu son nom quelque part, et ils sont nombreux dans son cas. C’est d’ailleurs l’objet de ces articles. Donner le peu de lumière que je puisse offrir à ces architectes de l’ombre qu’on ne connait pas forcément. Qu’on soit musicien ou pas, connaitre les personnes qui sont derrière les musiques que tu aimes permet de trouver facilement d’autres douceurs du même genre.

P.S : J’ai crée une playlist Spotify pour écouter le travail de DJ Camper. N’hésitez pas à y jeter une oreille.

Messoins

 

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.