On se chauffe pour les Ardentes : nos 6 coups de cœur

Chaque année depuis 2006, Liège se transforme au début de l’été pour devenir le berceau de la fête et de la musique. La raison ? Le festival des Ardentes, qui, pour cette édition 2018, se tiendra au parc Astrid du 5 au 8 juillet. Pour se chauffer avant les réjouissances, on vous liste les artistes à ne pas rater, et plus que jamais la prog’ envoie du lourd !

Suprême NTM – Jeudi 5 juillet 

S’il la discographie du groupe n’a pas évolué depuis1998 et leur classique éponyme « Suprême NTM », Kool Shen et Joey Starr adorent revenir sur scène pour faire renaître le mythe. Après leur tournée en 2008 pour célébrer leur 20 ans, ils se reforment à nouveau pour les 30 ans. Entre la voie rocailleuse de Didier et les textes tranchants de Bruno, l’alchimie est parfaite. Si vous êtes un peu au fait de l’énergie déployée par les deux compères en concert (sinon tapez « concert + ntm » sur YouTube), vous savez que c’est un show qu’on ne peut rater.

 

Damian Marley – Jeudi 5 Juillet

Gros habitué des festivals, Damian Marley viendra apporter sa folie conjuguée à ses racines reggae pour mettre le feu aux Ardentes ! Fils d’une légende, évidemment Bob Marley, il a su construire sa propre carrière et et s’affranchir de la figure imposante du père. « Junior Gong » a beaucoup expérimenté, collaborant autant avec le rappeur Nas sur un album commun qu’avec Skrillex ou Mick Jagger. Sa voix puissante, son flow, propre aux Jamaïcains, et son aura marqueront à coup sûr l’édition 2018.

 

Orelsan – Samedi 7 juillet

Figure hors-norme du rap français depuis presque 10 ans, Orelsan est réputé pour donner des shows millimétrés, entourés de musiciens, mais laissant aussi place à l’improvisation. Quand il est arrivé en 2009 avec ses clips loufoques et son discours de jeune paumé de la classe moyenne, le Caennais offrait une vision neuve qui séduisait autant qu’elle perturbait. Depuis, il a affiné sa plume, survécu aux tempêtes médiatiques, et réussi à parler à tous à travers sa musique. Ses récents succès « Tout va bien » et « basique », tirés de son dernier album « La fête est finie » en sont le parfait exemple. Orelsan se révèle plus mature que jamais, sans jamais être chiant.

 

Migos – Dimanche 8 juillet

Le trio infernal d’Atlanta a amené la trap à un niveau de popularité jamais vu jusqu’alors. Offset, TakeOff et Quavo enchaînent les tubes depuis 5 ans, de « Versace » en 2013 jusqu’à « Walk It Talk It » en feat avec Drake récemment. Plébiscités par les médias comme par le public, les Migos ont déjà marqué cette génération grâce à leur flow saccadé et leurs adlibs, qui ont inspiré quantité de (t)rappeurs, français comme Américains. Une référence pour tous, allié à un charisme certain qui font de Migos le groupe hip-hop à ne pas louper aux Ardentes.

 

Massive Attack – Dimanche 8 juillet

Robert Del Naja et ses comparses avaient marqué le public des Ardentes en 2014, et s’apprêtent à refaire le même hold-up avec leur tout nouveau show pour cette édition 2018 ! La formation électronique originaire de Bristol et reconnue mondialement, est sans doute une des plus emblématiques des années 1990 voire même toutes époques confondues. Précurseurs du trip-hop, leur album « Mezzanine » fête ses 20 ans cette année en étant le premier album qui sera encodé dans de l’ADN. Le rapport avec la musique ? Aucun. On voulait juste que vous vous rendiez compte du génie de ces types. Bref, foncez.

 

Skepta – Dimanche 8 juillet

Skepta est un des pionniers du grime, genre musical propre à l’Angleterre, mais qui s’exporte de mieux en mieux à travers le monde. Influencé par le garage, le drum’n’bass et le dancehall, le grime développe une énergie propre et électrise la scène. Skepta, d’abord DJ, a réussi à devenir un des artistes les plus populaires outre-Manche, avant de conquérir le monde. Notamment grâce à la superstar Drake, avec qui il est très proche et pour lequel il a posé sur son album « More Life » en 2017. Vrai légende d’un genre en expansion, mais qui reste actif, Skepta foulera la scène au top de sa carrière.

 

Voila nos 6 artistes qu’il ne faut absolument par rater pour cette édition 2018 des Ardentes. Mais d’autres tels que Vald, Damso, Wiz Khalifa, Lil Pump, Kalash, Ninho ou encore Niska seront tout aussi intéressants à voir sur scène. Soit pour leur statut de star, soit pour leur propension à enflammer n’importe quel public avec leurs shows. Vivement le 5 juillet.

Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Fondateur & rédacteur en chef d'Alohanews. Convaincu que le regard d'un jeune banlieusard sur le monde peut-être une alternative. L'urbain pour étendard.

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.