Malgré les intempéries, le festival Révolution tient bon

Pour sa première édition, le festival Révolution a mis les petits plats dans les grands et réservé un casting cinq étoiles à Paris.

En cette période de rentrée, les festivals se font plus rares, et les sorties d’albums plus fréquentes. C’est le moment choisi par le festival Révolution de se lancer dans le grand bain et de créer sa 1re édition, qui aura lieu au stade Jean Bouin, dans le 16e arrondissement de Paris, le dimanche 22 septembre prochain. Habituellement réservé aux matchs de football féminin et du Stade français, l’enceinte verra débarquer en son sein une pléiade d’artistes, tous autant reconnus les uns que les autres. Le festival se veut 100% hip-hop, et a aussi organisé des venues de graffeurs, street artistes, danseurs, beatboxers et Dj’s mondialement connus.

Festival Revolution

Dans ce qui ce veut être « le plus grand festival des cultures urbaines », rappeur old-school et new-school se retrouvent pour une line-up organisée en conséquence. On retrouvera entre autres le mythique groupe marseillais IAM, Assassin, Médine, Oxmo Puccino qui viendra défendre en live son album « La nuit du réveil » sorti le 6 septembre dernier, Disiz, Alonzo, Fianso, Kaaris, Kalash Criminel, RK, Black M, Chilla, Sianna, l’Uzine et La Prec. Un beau mélange entre artistes mythiques et jeunes pousses pleins d’énergie, qui correspondent dans les deux cas à l’univers souhaité par les organisateurs. C’est d’ailleurs le collectif Hiya qui organise cet événement, parrainé par Rockin’Squat, leader emblématique du groupe Assassin.

Les organisateurs ont par ailleurs eu du pain sur la planche, avec des plaintes d’une association de riverains, qui se plaignent des potentielles nuisances sonores liées à cet événement. L’association Hiya n’a cependant pas dit son dernier mot et assure que ces plaintes n’aboutiront pas. C’est évidemment tout ce que l’on souhaite, afin de pouvoir célébrer un festival qui s’annonce déjà comme un des moments marquants de cette rentrée.

Léopold Court

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.