« Lundi » de Sofiane ou comment sortir de la routine

Capture d'écran du clip "Lundi"

Le nouveau clip de l’artiste français Fianso intitulé « Lundi » issu de son album « Affranchis », revient sur une thématique que plusieurs reconnaissent, à savoir : la routine de notre vie, qui souvent ne nous permet pas d’accomplir ou de réaliser ce que l’on souhaite vraiment faire et devenir.

Le clip met en scène un jeune homme qui vit un quotidien que l’on peut résumer à l’expression « métro-boulot-dodo » sans oublier les réseaux sociaux et surtout sans qu’il ne saisisse l’occasion de changer ce qui semble être un mode de vie monotone rempli de solitude. A noter que l’acteur du clip n’est autre que le talentueux Finnegan Oldfield, comédien franco-britannique. Ce dernier a même été nommé en 2016 au César du meilleur espoir masculin pour le film Les Cowboys. Cette année, il est de nouveau nominé pour son rôle dans le film « Marvin ».

Revenons au sujet du clip. « Au final, moi-même je me déteste » est la représentation que se donne le personnage du clip. Les paroles du rappeur mettent aussi en avant plusieurs situations difficiles dans le quotidien des individus avec toujours cette frustration de l’inaction, de subir sa vie, et ce, de cette manière :

« Des fois j’me sens comme un père enfermé,

Qui rêve de prendre son enfant dans ses bras,

Comme un cas social qui sort du foyer

Comme une maman qui n’assume pas son loyer,

Triste comme une famille nombreuse qu’on expulse,

Que tout le monde regarde en train de se noyer »


Lire aussi : « Madame Courage » Sofiane chante la désillusion d’une jeunesse


Aussi, au début de la chanson, une phrase de l’auteur nous fait comprendre la réflexion principale du texte, qui invite à s’arrêter un moment pour faire le bilan de notre routine en ces termes : « Gros, tu devrais faire les comptes de ta vie ». Cela nous rappelle également l’adage d’un John Keating inspiré par le célèbre écrivain Henry David Thoreau qui nous invite à prendre le contrôle de notre vie, parce qu’elle est la seule que nous avons sur cette Terre : « Je partis dans les bois, car je voulais vivre sans me hâter, vivre intensément et sucer toute la moelle secrète de la vie. Je voulais chasser tout ce qui dénaturait la vie, pour ne pas, au soir de la vieillesse, découvrir que je n’avais pas vécu. » Et quel jour est le plus propice pour se motiver à accomplir ce que l’on souhaite réellement faire dans cette vie que le lundi ? Une journée qui indique le commencement d’une nouvelle semaine après une trêve pour certains d’un week-end…

Après le visionnage de ce clip, une remise en question de notre propre quotidien s’impose à nous et peut-être aussi une volonté « de tout changer », mais qui prendra le risque ? En réalité, un lundi arrive lorsque l’on décide de prendre sa vie en main…

Ikram Ben Aissa

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.