[OPINION] Contester, c’est être hip-hop

Un genou par terre, un poing ganté levé vers le ciel sur un podium olympique, Flava play qui scande » fight the power  » perché à son horloge qui annonce que le temps passe et que la fin est proche, un Kidult qui vient ensanglanter les façades des magasins de luxe à gros coups d’extincteur… autant de « j’accuse » que Zola n’a pas écrit mais que plein d’autres ont crié avec d’autres formes et d’autres symboles.

La contestation existe depuis le début du pouvoir et existera heureusement jusqu’à sa fin et les villes et les cités avec leur effervescence jeune et populaire ont toujours étaient le principal terrain. Peu importe le champ ; musique, sport, université, mode, arts plastiques.., les « j’accuse » fusent et depuis fort longtemps.

Grandmaster flash & the furious five sont venus donner un gros doigt du milieu sinon un coup de pied – c’est à votre guise – au disco et à sa réappropriation par Hollywood et les riches blancs dominants. Le rap est né avec cette chanson, et il prévient « don’t push me cause I’m close to the edge…  » et, pourtant ça n’a pas cessé de pousser ni de récupérer. Heureusement que quelques résistants, vieux et jeunes, font que le rap ne connaît pas encore le sort du disco.

« Punk is dead and soon the hip hop »… Les médias mainstream étouffent le mouvement depuis le début des années 2000, mais la voix n’est pas encore éteinte et le feu continue et continuera de brûler même si la flemme a pris des airs de feu d’artifice et de paillettes. Les radios dominantes perdent du terrain avec internet, mais la médiocrité en gagne avec aussi… Pas grave, même si le hip-hop meurt un jour, sous le poids de la récupération et le détournement, les opprimés et les esprits libres existeront toujours, et, la contestation avec. Peu importe ce que la rue inventera pour l’incarner.

En cette année de la contestation, la A-Team prend position et vous invite à rejoindre le mouvement en venant les soutenir pour le Festival What’s up Brussels qui aura lieu le 07 octobre aux Monts des arts et à la salle la Madeleine avec Isha, Dosseh, Médine et Assassin ce 7 octobre à la Madeleine – tickets disponible ici.

A-Team

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.