Paris Hip-Hop, le festival qui redonne ses lettres de noblesse au mouvement

Le terme hip hop est souvent, et à tort, confondu avec celui de rap, alors que le rap n’est qu’un genre appartenant au mouvement hip-hop. Avec le festival Paris Hip-Hop, il n’est plus possible d’en douter désormais.

Paris Hip-Hop Festival

Hip-hop par ci, hip-hop par-là, on finirait presque par oublier l’essence même de cette désignation. Heureusement, depuis plus de dix ans déjà (la première édition date de 2006) le festival Paris Hip-Hop ne se prive pas de rappeler les réelles valeurs du mouvement. Du 1er au 23 juin prochain, plusieurs évènements se dérouleront dans la capitale et sa périphérie. On retrouvera de nombreux artistes en concert, avec notamment le passage de la star américaine Gunna dans la capitale, à l’occasion de son Drip Or Down 2 Tour. Le festival rend hommage à l’influence de la périphérie parisienne dans le mouvement hip-hop en organisant la plupart de ses concerts dans la banlieue de la capitale. Vous pouvez déjà cocher la date du 1er juin, ouverture du festival, où Dosseh, Laylow, Jay Prince et Fanny Polly se produiront pour un concert gratuit sous le périphérique de Paris, à La Villette. Et pour clôturer ce festival, qui de mieux que l’un des rappeurs les plus hip-hop du milieu, l’entrepreneur-animateur (et bientôt créateur des Victoires de la Musique dédiées au rap ?), Fianso ? Son concert gratuit à Clichy-Sous-Bois le 23 juin prochain s’annonce d’ores et déjà explosif. Une autre date est à retenir, celle du 6 juin, ou vous pourrez retrouver le plus chicagoan des rappeurs français, Cheu-B, en concert en compagnie de 404 Billy et Triplego, au Hangar, à Ivry-Sur-Seine. On aurait cependant tort de réduire l’évènement à des concerts. Durant la vingtaine de jours que dure le festival, on pourra retrouver des évènements en plein air dans différents coins de Paris et sa banlieue. Atelier graffitis, projections de films et conférences ponctueront vos doux après-midis printaniers.

Le festival est organisé par Hip-Hop Citoyens, une structure veillant au rayonnement du mouvement en France via différents programmes. Depuis trois ans désormais, le groupe organise aussi le festival Paris Hip Hop Winter. La dernière édition, en décembre dernier, avait réuni une vingtaine d’artistes dont Dinos, Isha, Doum’s et Népal, Flynt, et bien d’autres… On vous laisse avec un reportage des organisateurs tourné lors de la dernière édition hivernale, en vous attendant dans la capitale parisienne et ses alentours en juin prochain !

Léopold Court

 

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.