La Quinzaine de la Solidarité internationale : ces inégalités qu’on ne veut voir

Solidarité internationale

Tous les ans, un évènement bruxellois fait la part belle à la solidarité à l’internationale : la Quinzaine de la Solidarité internationale, organisée par la ville de Bruxelles. Durant 15 jours au cours du mois d’octobre, des évènements divers pullulent partout sur le territoire de la ville. Entre débats, concerts, conférences, expositions, workshops ou spectacles, découvrons ce que nous réserve cette année.

© JUNIOR D.KANNAH/AFP

À Chaque année son thème. Pour 2019, la ville de Bruxelles a voulu mettre en lumière un objectif issu des 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) établis par les États membres des Nations Unies, à savoir la réduction des inégalités. Cela se fera à travers plus de 25 activités localisées sur le territoire de la ville de Bruxelles. Citoyennes et citoyens, engagés ou non, nous vous invitons à parcourir le programme assez éclectique des activités prévues pour cet évènement. Nous concernant, nos choix ne sont pas encore tous faits tant il y’en a pour tous les goûts, mais voici quelques évènements où vous risquez de croiser des membres d’Alohanews en vadrouille.

DERRIÈRE L’ÉCRAN : LE PRIX INHUMAIN DE NOS SMARTPHONES EN RD CONGO

Il s’agit d’une conférence prévue le 8 octobre, et organisée par les associations Justice et Paix et Caritas International. Lors de celle-ci, il sera question de comment notre mode de vie est à l’origine de la persistance de conflits à l’autre bout du globe. En l’occurrence ici, nous verrons le lien pernicieux qui existe entre un objet dont nous ne pouvons plus nous passer, le smartphone, et l’exploitation de ressources naturelles en République Démocratique du Congo par des groupes armés.

LA VIE D’UNE PETITE CULOTTE ET DE CELLES QUI LA FABRIQUENT

Il y a eu le fabuleux destin d’Amélie Poulain, et dans un autre registre, voici la vie d’une petite culotte et de celles qui la fabriquent. Véritable fable sur la mondialisation et ses travers, ce documentaire de Stéfanne Prijot nous permet d’entrer dans le quotidien de cinq femmes dans l’ombre des filières de production textiles, de l’ouvrière dans les champs de coton ouzbeks à la commerçante belge qui vend ces fameuses culottes. Une projection suivie d’un débat prévu le 16 octobre et au cours de laquelle nous pourrons nous interroger sur la valeur que nous donnons au matériel, mais aussi à la vie des petites mains qui sont derrière leur fabrication.

Solidarité internationale

LE PAUVRE C’EST COMME UN COMPTE EN BANQUE, ÇA SE GÈRE

Dans ce one man show bien mené, Thierry Barez à l’art de nous faire rire tout en nous interrogeant sur un concept bien familier : la méritocratie. Et si finalement, la phrase mythique « quand on veut on peut » était reproductrice d’inégalités ? L’évènement est organisé par Sireas Asbl et aura lieu le 3 octobre au centre culturel Bruegel.

Voilà, le rendez-vous est donné pour les amateurs de conférences, documentaires et spectacles, et qui veulent s’instruire davantage sur les situations d’inégalités qui nous entourent. Pour la petite histoire, l’année passée, Alohanews a eu la chance de participer à la Quinzaine de la Solidarité internationale. À cette occasion, nous avons pu exposer des photos issues d’un voyage à Goma, ville au passé trouble et au présent précaire, située en République Démocratique du Congo. Pour ceux qui n’ont pas pu assister à cette exposition intitulée « l’espoir Gom(m)a la guerre »[1], sachez qu’elle est de nouveau accessible à la bibliothèque du Cercle des Voyageurs[2] jusqu’à la fin du mois d’octobre de cette année.

[1] http://alohanews.be/soulina/espoir-gomma-la-guerre-exposition

[2] https://agenda.brussels/fr/479721/l-espoir-gom-m-a-la-guerre

Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Fondateur & rédacteur en chef d'Alohanews. Convaincu que le regard d'un jeune banlieusard sur le monde peut-être une alternative. L'urbain pour étendard.

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.