Says’z : “C’est mon public qui donne un sens à mon travail”

Says’z

Après avoir explosé au grand public avec son remix du hit “One Dance” de Drake, Says’z s’est fait remarquer en France. En quelques mois, il a effectué la première partie de plusieurs dates du Fuego Tour de Gims, avant de signer sur son label Play Two. Rencontre.

 

C’est la veille de son concert enflammé au Botanique pour l’évènement Mic Controller que nous retrouvons Says’z, dans l’imposante bibliothèque du complexe. En pleine journée de promotion, l’artiste ne chôme pas : on le retrouvera à la radio après notre entretien. Le chanteur comorien d’origine se produira le lendemain pour la première fois en solo en Belgique. “C’est important de quitter sa zone de confort, d’aller à la découverte d’un nouveau public. Ma première scène solo en Belgique, c’est un test mais aussi une étape. Je n’aime pas sauter les étapes, tout ne se fait pas d’un coup” explique l’artiste. Il avait auparavant eu l’occasion de faire la première partie de Maitre Gims sur une date dans le plat pays. A la suite des dates qu’il a pu faire avec Gims sur sa tournée européenne, Says’z signe sur son label, Play Two. “Signer en label, encore plus sur celui d’un artiste comme Gims, ça rassure. Mon manager a été contacté par Gims pour parler d’une signature et puis ça s’est fait ; il n’y a pas d’histoire extraordinaire autour de mon arrivée en label”, ironise le jeune homme. S’il n’y a rien d’extraordinaire à raconter autour de cette signature, c’est aussi qu’elle s’est imposée comme la suite logique d’une histoire qui a pris un virage à 90 degrés en 2016, après la sortie d’un remix du titre One Dance de Drake. La reprise de Says’z fait rapidement le buzz et cumule désormais à plus de trois millions de vues. “Ce morceau, je l’ai fait pour le kiff, et ça a ouvert une brèche, j’ai pu sortir mon single Gleeden juste après ça” détaille le chanteur. Depuis, l’artiste a sorti un EP en 2017, et travaille sur son premier album. Ayant vécu aux Comores jusqu’en 2012, Says’z compte bien s’ouvrir un peu plus dans ses prochains morceaux à ce sujet : “J’ai été connu sur une thématique, les femmes, ça a été un avantage pendant un moment, mais de par mon histoire et mon parcours j’ai bien d’autres choses à raconter, il faut juste que je trouve la bonne façon de le dire, et que je prépare un peu mon public” détaille celui qui avait signé un passage remarqué sur l’émission Planète Rap consacrée à Soprano.

Ma communauté a beaucoup de valeur à mes yeux

Si la nouvelle signature du label Play Two tient autant à préparer son public, c’est aussi que la proximité entre l’artiste et sa fan base est réelle. “La célébrité, ça fait partie du jeu, mais il faut savoir la gérer. Je prends exemple sur les artistes comoriens que je pouvais croiser quand j’étais là-bas, ils étaient très simples, très accessibles” avance Says’z. En plus de cette accessibilité (NB. on assiste souvent à des échanges entre l’artiste et ses fans sur ses réseaux sociaux), le jeune homme éprouve pour ceux qui le suivent une réelle reconnaissance. “D’où je viens et au vu de mon parcours, je ne me disais même pas que j’aurai cette communauté qui me suivrait un jour, et c’est ce qui me donne la force de poursuivre et de donner le meilleur de moi-même. Le public donne un sens à mon travail, en dehors de ce que je pense moi-même de ce que je fais. Donc oui, ma communauté a beaucoup de valeur à mes yeux, elle me pousse aussi à tenter des choses nouvelles” raconte celui qui dit se sentir proche musicalement de Wizkid et Davido. En plus du contenu même des morceaux qui, comme l’artiste le disait, sont appelés à évoluer, ce ne seront pas les seules choses nouvelles qui arriveront par la suite. “Au début je dansais, j’aimerai bien m’y remettre, même si par exemple dans le clip Idéal je connaissais la chorégraphie par cœur” explique Says’z. Bien que primordiale dans son expression artistique, la danse ne serait pas la seule nouveauté du chanteur, comme il le dit lui-même : “il faut savoir aussi qu’à la base je faisais du hip hop, alors je ne dis pas que je vais me remettre à faire ça d’un coup, mais j’aimerai bien y revenir, là aussi il faut que je prépare mon public. Mon album abordera des thèmes plus poignants aussi”. Avant la sortie de cet album dont aucune date n’a été communiquée, Says’z sort son nouveau single “Autour d’elle”, comme un avant-goût.

 

Léopold Court

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.