Unforgivable d’Erik Ravelo : illustration de l’horreur en Syrie soutenue par des dirigeants politiques

© Erik Ravelo / Unforgivable

“Unforgivable” est le dernier projet choc en date du photographe cubain Erik Ravelo. En 2013, ce dernier avait fait parler de lui avec sa série de clichés appelée Los Intocables (Les Intouchables). La série de photos avait pour thème la maltraitance enfantine. Erik Ravelo décidait d’illustrer des enfants dans la position du crucifié sur son bourreau. Une manière de rappeler le caractère sacré des enfants avec cette symbolique religieuse.

Projet « Los Intocables » présenté en 2013 montrant la maltraitance enfantine.

En 2017, le photographe propose une nouvelle série coup de poing appelée « Unforgivable » (Impardonnable). Là encore, des enfants sont à l’affiche. Ils sont inanimés ou en pleurs. En sang. Ils sont portés par les principaux dirigeants politiques du monde impliqués dans le conflit syrien. Bachar El-Assad, Vladimir Poutine, Donald Trump, Recep Tayyin Erdogan ou encore Hassan Rohan – président iranien – sont représentés, bouches ouvertes, regards hagards. Avec son titre (Unforgivable), Erik Ravelo, fustige le désintérêt des politiques envers les enfants vivant dans les régions de conflit. La soif de pouvoir et la belligérance prennent le pas sur des vies humaines.

Donald Trump avec un enfant dans ses bras / © Erik Ravelo

Vladimir Poutine, président russe / © Erik Ravelo

Bachar El-Assad / © Erik Ravelo

Par ailleurs, le 16 avril dernier, un attentat suicide contre des bus transportant des habitants évacués de localités soutenant le régime de Bachar El-Assad a fait 126 morts, dont 68 enfants. Selon un rapport de l’UNICEF, en 2016, plus de 650 enfants ont été tués en Syrie. Une augmentation de 20% par rapport à l’année 2015.

Hassan Rohani, président iranien / © Erik Ravelo

Recep Tayyin Erdogan / © Erik Ravelo

Nikita IMAMBAJEV

Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Fondateur & rédacteur en chef d'Alohanews. Convaincu que le regard d'un jeune banlieusard sur le monde peut-être une alternative. L'urbain pour étendard.

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.