« Vouloir la paix » de Brav : une sonnette d’alarme sur notre manière de consommer

Capture d'écran du clip "Vouloir la paix"

Il y a plusieurs années de cela, une sociologue iranienne posait une réflexion sur la place que l’on donne à la télévision, au détriment des liens humains qui nous entourent. Elle développait sa pensée en expliquant que « cette télévision n’était pas juste une décoration dans le salon, mais bien un membre de la famille, que nous écoutions parfois bien plus que notre prochain.» Aujourd’hui, l’écran qui nous attire ne se limite plus à la télévision ou au salon, mais la réflexion posée par cette dernière, reste toujours d’actualité: Quel est le recul que nous, citoyens, avons par rapport à ce qui est véhiculé sur nos écrans ?

Dans le tout récent clip de l’artiste français Brav, se retrouve cette même réflexion à laquelle s’ajoute un aspect humanisant.  En effet, ce dernier met l’accent quant à la manière dont nous utilisons notre humanité et notre conscience lorsque nous sommes au quotidien, face à ces outils de communication qui nous proposent de tout, mais aussi, « de rien ».  Le clip nous rappelle également certaines références qui questionnent notre conscience et notre humanisme, comme l’ouvrage « 1984 » de Gorge Orwell ou encore la célèbre trilogie « The Hunger Games ». Mais ce clip a surtout le mérite de nous révéler une problématique d’une réalité de notre société « moderne ». Nous l’avons souligné, les écrans sont devenus des incontournables de notre époque et ce qui a énormément de succès, restent des émissions de téléréalité qui déshumanisent les liens sociaux plutôt que ne les construisent. Inconsciemment ou simplement par habitude, le nombre de citoyens prenant le temps de regarder ce genre d’émission pose question de par son importance.

Concrètement, de quoi s’agit-il ?

En regardant le clip, nous pouvons observer dans un contexte familier et en même temps particulier, une personne masquée devant sa télévision en train de choisir une émission à regarder. Les différentes chaînes qui passent devant cet écran, proposent une téléréalité en particulier, en fait, le titre du clip « Vouloir la paix ». Un homme, Brav lui-même, se retrouve dans cette émission face à un adversaire, bien plus qu’à un autre participant. Ainsi, la téléréalité fictive présentée dans le clip montre des scènes entre les deux protagonistes qui sont violentes et déshumanisantes, ce qui ne semble pas poser problème à la personne qui regarde, bien au contraire. Nous comprenons que cette rivalité qui amène à la mort de l’un des deux protagonistes, illustre le sacrifice que certaines personnes font à n’importe quel prix et ce, afin d’arriver à leur fin. La mise en scène jongle entre sérieux et humour, mais le sérieux l’emporte.

Enfin, une touche d’espoir est tout de même montrée à la fin du clip : la personne qui se retrouve devant sa télévision, touchée par ce qu’elle venait de regarder, retire son masque. Est-ce une façon de nous faire comprendre qu’il est encore possible de changer? En tout cas, le visionnage de ce clip ne laissera pas indifférent.

Ikram Ben Aissa

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.