[INTERVIEW] Damso, l’ombre de la lumière

Le 28 avril 2017, le rappeur Damso revenait sur le devant de la scène avec un album nommé « Ipséité ». Critique unanime : le projet fait figure de jouissance auditive. Éclectique et sombre à la fois, « Ipséité » est sans doute l’un des meilleurs albums de cette année.


Depuis 2015, le nom de Damso est sur toutes les bouches d’amateurs/amatrices de rap. Un featuring avec Booba a suffi au mastodonte belge de se frayer le chemin dans le rap francophone et de devenir l’une des figures de proue de ce foutu game.

« D.U.C on a touché la cible ! »

« Depouis », le jeune rappeur de 25 ans continue de faire parler de lui. Quelques petits titres – dont le puissant Mort – jetés dans la fosse et v’la le bordel. Le public en redemande en ce début d’année 2017. Damso sort enfin de son silence à l’arrivée du printemps et annonce son nouvel album au nom mystérieux : « Ipséité », un titre qui fait les choux gras de Google research. 

Coup de théâtre, l’album fuite sur le Web quelques jours avant la sortie officielle. Damso n’en démord pas et prend même la tournure du destin à la rigolade : « disque d’or en leak » tweete le rappeur. À la sortie, l’accueil du public est surprenant. Une semaine et des poussières après la sortie, « Ipséité » est disque d’or. C’est la consécration. L’album atteint des records de stream : artiste le plus streamé en une journée, artiste le plus streamé en une semaine, album le plus streamé en une semaine. Rien que ça.

Un démarrage sur les chapeaux de roues, mais l’épopée continue puisque Damso annonce une tournée – Ipséité Tour 2017 – avec douze dates (les concerts à Paris-Lille-Strasbourg sont déjà complets). Tout un programme.

Par ailleurs, Alohanews a rencontré celui qui fait du lourd et ne viens plus à la pesée histoire de prendre la température du moment. Sans tabous, le rappeur revient sur différents sujets : sa conception d’Ipséité, son regard sur les médias belges, Skyrock, la jalousie du succès, l’amour et la sexualité. Entretien.

Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Fondateur & rédacteur en chef d'Alohanews. Convaincu que le regard d'un jeune banlieusard sur le monde peut-être une alternative. L'urbain pour étendard.

à lire aussi...

9 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.