Disiz La Peste : « Nous devenons insensibles à tout »

Disiz-La-Peste

Disiz La Peste vient de se jeter à l’eau avec son 11ème album intitulé « Pacifique ». Le fantasque du 91 revient après deux ans d’absence avec de nouvelles couleurs musicales. Electro, danse, rap, dancehall, un cocktail auditif intéressant pour cet opus. Malgré cette élasticité dans les notes de musique, les thèmes sont porteurs de sens dans une société qui en est en perte. Spiritualité, désillusion, l’échec, une jeunesse droguée aux réseaux sociaux, l’apathie, l’amour, l’espoir autant de thématiques dans lesquelles plonge celui qui voulait juste un Mc Morning. C’est dans cet ordre d’idées, en cohérence avec l’album, que nous avons rencontré l’artiste. Un entretien qui va au fond des choses pour récolter quelques perles. 

Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Fondateur & rédacteur en chef d'Alohanews. Convaincu que le regard d'un jeune banlieusard sur le monde peut-être une alternative. L'urbain pour étendard.

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.