Kamelancien : « Les clashs, c’est un manque de maturité »

Kamel

Le 25 septembre, le rap français connaitra le retour de Kamelancien avec son album « Le coeur ne ment pas ». Le maitre de cérémonie originaire du 94 revient devant la caméra d’Alohanews pour se mettre à table garnie des questions sur le clash, le mouvement rap dans les médias, l’islamophobie en France et le féminisme. De quoi en rassasier plus d’un.

Interview et réalisation : Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Fondateur & rédacteur en chef d'Alohanews. Convaincu que le regard d'un jeune banlieusard sur le monde peut-être une alternative. L'urbain pour étendard.

à lire aussi...

1 Réponse

  1. Hanane Alaoui dit :

    Ah bon ? Vraiment ? Les clashes sont un manque de maturité ? Ca alors, et moi qui croyais que les clashes étaient une preuve de virilité, et que tous ceux qui les refusaient étaient des tapettes ! On m’aurait menti, alors ?

    Pourtant, qu’y a-t-il de plus réconfortant de voir que le babouin X clashe le bonobo Y, qui va répliquer en contreclashant le babouin X tout en envoyant une punchline contre l’orang-outan Z ? Les agissements de ces déchets d’humanité sont réjouissants. On attend le moment où ils vont se jeter leur propre merde au visage avant de s’entr’exterminer, pour le plus grand bien de la planète et de ses habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.