L’amour vaincra

© Flickr
© Flickr

Les traces de rouge à lèvres sur le col de la chemise, c’est du déjà vu, trop banal, me direz-vous. Génération des réseaux sociaux oblige, c’est sans doute de cette façon que vous l’apprendrez. Quoi qu’il en soit, le constat est sans appel : vous avez été trompée.

Deux possibilités s’offrent alors à vous : partir ou rester. Deux petits mots très simples qui viendront pourtant faire de grandes vagues dans votre vie désormais tourmentée.

Quelle que soit la décision que vous prendrez, elle ne regarde que vous. Peu importent les raisons qui vous ont poussée à choisir ou les arguments que vous vous donnez, vous seule en êtes responsable. Beaucoup de gens se sentiront obligés de vous faire part de leur avis ou de vous conseiller, pas toujours dans votre intérêt à vous, mais parfois dans le leur. Il n’y a pas de meilleur choix que celui pour lequel vous opterez.

Mais voilà, vous, vous avez choisi l’amour. Et cela ne regarde que vous. Plusieurs étapes vont marquer votre chemin de vie. L’acceptation, tout d’abord ; accepter ce qui n’aurait pas dû être. La colère, ensuite, qui est un processus nécessaire, tant qu’il vous est possible de l’enjamber. Ne la réfrénez pas car elle ne se transformerait qu’en bombe à retardement, prête à exploser à un moment inattendu.

Vous avez le droit d’être en colère, contre votre partenaire, contre vos amis, peut-être aussi contre vous-même. Contre vous qui ne vous êtes pas rendu compte assez tôt que vous étiez trompée, contre vous qui n’avez peut-être rien fait pour prévenir cela. Cette colère passera, comme le reste, pour donner naissance à une nouvelle émotion.

Les deux partenaires impliqués par une infidélité ont chacun une peine de cœur différente à vivre. Le partenaire trompé a l’impression qu’il ne lui sera plus jamais possible de retrouver sa confiance en l’autre et en son couple, tandis que le partenaire infidèle craint de ne plus savoir aimer aussi fort qu’il avait pu le faire auparavant. En lisant ceci, vous vous dites certainement que dans une telle situation, il est impossible de retrouver une harmonie de couple, une complicité mutuelle ou un respect envers l’autre. Détrompez-vous car la dernière étape est la plus importante : le pardon.


Lire aussi : L’amour, c’est quoi au juste ?


Contrairement aux idées reçues, le pardon n’est pas un cadeau que vous faites à l’autre, mais plutôt à vous-même. Un auteur américain a même écrit : « Pardonner, c’est rendre sa liberté à un prisonnier et se rendre compte que le prisonnier, c’était nous. »

Pardonner veut dire comprendre, cesser de se torturer, cesser de juger et abandonner l’obsession de l’idée de l’infidélité. Ne pas pardonner, « c’est comme avaler du poison en espérant que l’autre soit malade».

Pardonner, c’est se redonner une chance d’être heureux, de replacer sa confiance dans l’autre, de rebâtir un amour mutuel, de favoriser la communication entre vous et de retrouver la fidélité.

Accordez-vous le temps nécessaire, ne précipitez pas les choses. En voulant aller trop vite, vous risqueriez de vous perdre vous-même dans cette histoire.

Pour exploiter au mieux les chances que vous avez décidé de vous donner, apaisez votre cœur,  n’ayez que faire du « qu’en dira-t-on » et ayez confiance en votre amour et en vous.

Exprimez votre amour, verbalement et physiquement, chaque jour, n’exigez pas la perfection, ni de vous, ni de votre partenaire et communiquez. Exprimez mutuellement vos attentes, vos désirs, vos attentes, vos craintes, vos doutes, vos peurs, vos envies. Prenez le temps de vous parler. Faites de votre couple une priorité.

Gardez en tête que vos choix vous appartiennent. Vous seule connaissez vos limites et votre seuil de tolérance. Si vous êtes convaincue que votre histoire d’amour vaut la peine d’être reconstruite, battez-vous ensemble pour que ce soit le cas. Distinguez blessure d’amour et d’amour-propre. Ne vous jugez pas trop sévèrement pour ce que vous traversez, soyez indulgente envers vous-même. Choisir le chemin du pardon après une telle humiliation est un grand acte d’amour et de générosité envers votre partenaire. Mais si vous optez pour cette voie, ne reportez pas sans cesse la culpabilité sur votre partenaire, il la ressent déjà bien assez. Et dites-vous que si votre couple surmonte cette épreuve, toutes celles que vous rencontrerez par la suite vous sembleront bien superficielles.

Chaque histoire d’amour est certes différente mais chaque personne a droit au bonheur. C’est donc à vous de le créer. Soyez un magicien de votre vie, prenez-la en main, façonnez-la, elle vous tend les bras.

Alexia Zampunieris

Alexia vient de publier son nouvel ouvrage intitulé « Mademoiselle cherche le soleil » aux Editions Chloé des Lys à découvrir ici


Alexia Zampunieris

Alexia Zampunieris

"Une femme libre est exactement le contraire d'une femme légère." Alexia a la liberté pour seul combat.

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.