Attentat en Arabie Saoudite : deux gardes bénévoles morts en héros

Ce vendredi 29 mai 2015, deux jeunes hommes sont morts en héros en Arabie Saoudite. Les deux gardes de sécurité auraient empêché un kamikaze d’entrer dans la mosquée al-Anoud située à Dammam. L’attentat ayant fait quatre morts a été revendiqué par l’Etat Islamique.

Selon des témoignages, l’homme incriminé, arborant une abaya – longue robe islamique partant des épaules ou de la tête -, a essayé d’entrer par l’entrée sud, destinée aux femmes, avant de se diriger vers la porte principale devant laquelle se tenaient les deux gardes bénévoles. « Ils ont sauvé beaucoup de vies en empêchant le kamikaze de pénétrer dans la mosquée », déclare un témoin anonyme interrogé par le Middle East Eye. « Ce sont des héros », ajoute-t-il. Un autre témoin oculaire du nom de Mohammed Idris, a déclaré à l’Association Press que les deux surveillants, Mohammed Hassan Ali bin Isa et Abdul-Jalil al-Arbash, auraient chassé et poursuivi le terroriste jusqu’au parking de la mosquée. Ce dernier s’est ensuite fait exploser à proximité de la mosquée en tuant les deux innocents. Plus tard dans la journée, l’assaut a été revendiqué sur Facebook par l’État islamique. Abu Jandal al-Jazrawi, natif d’Arabie Saoudite et qualifié de « soldat du califat » par l’État islamique, serait à l’origine de l’opération.

Depuis l’événement, la photo des deux héros, Mohamed et Abdul-Jalil, circule activement sur les réseaux sociaux. Les internautes, touchés par leur acte, louent leur héroïsme en leur donnant le titre de « martyrs ». Une vidéo de l’intérieur de la mosquée al-Anoud a également été mise en ligne. Durant un court instant, on peut entendre le moment de l’explosion à l’extérieur secouant le bâtiment. Pris de panique, les cris des fidèles concluent la séquence interrompant le rituel sermon du vendredi.

Abdul-Jalil venait de célébrer ses 25 ans et est récemment revenu en Arabie Saoudite après avoir étudié dans une université aux États-Unis. Par ailleurs, le défunt venait de se marier.

C’est le second attentat à frapper la province orientale majoritairement chiite du royaume. La sécurité autour des lieux de culte a été renforcée en Arabie Saoudite après un attentat similaire contre une mosquée chiite de Qatif. Survenue le 22 mai, l’attaque causant la mort de 21 personnes et plus de 100 blessés a également été revendiquée par l’État islamique.

 

Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Nikita Imambajev

Fondateur & rédacteur en chef d'Alohanews. Convaincu que le regard d'un jeune banlieusard sur le monde peut-être une alternative. L'urbain pour étendard.

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.