Fitness : l’apparence sans la substance. Pourquoi vous devez être plus performant ?

Leroy Daie, personal trainer

L’été approche et inlassablement le même scénario se répète chaque année. Après plusieurs mois d’hibernation, hommes et femmes affluent toujours plus nombreux dans les salles de fitness en quête du corps qui les rendra remarquables et séduisants pour la saison estivale.

Poussons la porte d’une de ces salles lambda afin de comprendre à quel spectacle nous sommes conviés. Aux heures de pointe, c’est dans une certaine cacophonie où règne néanmoins une forme de saine camaraderie parmi les habitués qu’on retrouve des pratiquants assis sur des machines guidées ou assis sur des bancs un haltère dans chaque main (ou face à une poulie) cherchant à hypertrophier leurs beach muscles (ndlr : comprenez les muscles des plagistes). 95% du temps c’est face au miroir que nombreux d’entre eux s’installent sur leur banc angoissés par la taille de leurs muscles et complétant leurs 3 séries de dix répétitions parfois de façon fanatique ou à contrario en totale dilettante.

Si vous discutez quelques minutes avec certains de ces pratiquants pour la plupart bienveillants et badins vous ne pourrez éviter d’aborder le sujet de la de sèche ou de la prise de masse cher à nombreux d’entre eux.

Halte ! Je fais usage de stéréotypes diront certains. Je vous l’accorde car catégoriser n’est-il pas justement un préalable pour quiconque s’exerce à l’épreuve de construire puis à émettre une pensée… C’est là l’objectif de cet article : interroger, comprendre en mettant en perspective et proposer des solutions.

Eu égard à l’absence d’une alimentation (bien) pensée et d’un respect du fonctionnement de l’appareil locomoteur pour beaucoup de ces pratiquants vous pouvez légitiment vous interroger sur le bienfondé de ce type d’approche pour la plupart d’entre nous. Il ne s’agit pas de railler qui que ce soit ni de dénigrer le culturisme (qui est un sport que j’apprécie entre autre pour son exigence) mais plutôt de vous proposer des pistes plus efficaces, plus adaptées et plus pertinentes.

COMMENT EN SOMMES-NOUS ARRIVES LA ?

Cette approche du renforcement musculaire est le reflet du culturisme, un sport dont la pratique est réservée à une petite communauté de personnes et s’exercent souvent en salle de sport essentiellement avec des poids, des haltères et des poulies dont l’unique but est de maximiser la taille de leurs muscles.

L’histoire a pourtant connu au fil des âges d’autres formes de renforcement musculaire qui servaient des buts tout à fait différents. Les haltérophiles par exemple cherchent à développer une quantité de force explosive époustouflante pour passer leurs barres au-dessus de la tête. Les militaires et les guerriers pratiquent également depuis des siècles des exercices de renforcement musculaire dont le but est de développer à la fois de la force fonctionnelle et de l’endurance musculaire qui leur permet d’être performants dans leurs missions parfois difficiles.


Les pratiquants de force athlétique quant à eux déploient précisément beaucoup de force pour déplacer des charges maximales sur trois mouvements poly-articulaires de base. N’oublions pas non plus les gymnastes, les pratiquants de calisthenics, de street workout, les acrobates du cirque et les danseuses (danseurs) de pole dance qui témoignent d’une maitrise extraordinaire du poids de leur corps ce qui exige des niveaux de force, de souplesse et d’équilibre considérables.

Leroy Daie - straddle backlever

Leroy Daie – straddle backlever

Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses façons d’aborder le renforcement musculaire mais c’est l’approche culturiste qui domine largement la façon de s’entrainer de la majorité des personnes qui souhaitent se (re)mettre en forme en passant par la case salle de sport. Pourquoi ? Un élément de réponse est à trouver ici, les culturistes ont contribué largement à rendre la pratique du renforcement musculaire populaire auprès du grand public grâce au cinéma, à Hollywood. Des films qui ont mis scène la légende du culturisme Arnold Schwarzenneger reconverti en acteur (Conan Le Barbare, Pumping Iron, Terminator, Hercules à New York) continuent encore aujourd’hui d’être une source d’inspiration pour beaucoup et font partie d’un inconscient collectif.

Kai Greene, bodybuilder

La limite principale de l’entrainement culturiste réside précisément dans le fait qu’il s’adresse essentiellement à une catégorie d’hommes souhaitant développer une masse musculaire à des niveaux absurdes pour la plupart des gens et inatteignables sans recourir au dopage.

Par ailleurs, le culturisme tel qu’il est pratiqué ne prend pas non plus en compte le développement d’autres aspects du développement physique (la coordination motrice, la force, l’explosivité, la souplesse, l’équilibre, l’endurance, etc.)

QUELLE ALTERNATIVE ?

D’un point de vue esthétique, se trouver plaisant en sous-vêtements est suffisant pour la plupart des personnes. Beaucoup d’entre nous souhaitons également profiter d’autres bénéfices liés à la pratique d’une activité physique. Au-delà de l’esthétique qui est une considération légitime, ce sont plus souvent ces autres bénéfices qui participent de notre motivation intrinsèque.Leroy-Daie-coach

Il s’agit parfois de développer une aisance dans les tâches du quotidien :

  • Jardiner et tondre la pelouse
  • Marcher
  • Déménager des meubles ou des caisses
  • Porter des courses
  • Rattraper un bus
  • Bricoler
  • Monter des escaliers sans s’essoufler
  • Porter secours à autrui
  • Jouer avec ses enfants
  • Etc… 


Il peut être aussi question de repousser les effets de l’âge, de la sédentarité et améliorer sa santé :

  • Lutter contre la perte de souplesse
  • Lutter contre la perte d’endurance
  • Lutter contre la perte d’équilibre
  • Lutter contre la fatigue chronique et développer son énergie
  • Prévenir la baisse du moral et gagner en confiance
  • Maintenir un bon équilibre psychique
  • Douleurs physique améliorer sa santé
  • Lutter contre l’asthme
  • Lutter contre l’obésité
  • Lutter contre le mal de dos
  • Etc…

La motivation peut également consister à améliorer ses performances dans son sport de prédilection grâce à la pratique d’une activité de préparation sportive comme support aux performances dans la dite activité.

Une approche globale, progressive, structurée et individualisée du renforcement musculaire en fonction de la motivation, des besoins, des contraintes et des objectifs du pratiquant vous autorise à gagner sur plusieurs tableaux. Le culturisme dont l’unique objectif est le gain de masse musculaire ce qui à lui seul ne répond pas de façon pertinente aux diverses préoccupations de la plupart d’entre nous. C’est pour ces raisons que j’ai mis au point une autre façon de travailler, la Méthode Daie qui est le fruit d’une réflexion personnelle de plusieurs années qui a amené à la création d’un système global centré sur le mouvement en constante évolution.

5 RAISONS QUI RENDENT CETTE APPROCHE PLUS EFFICACE QU’UN ENTRAINEMENT TRADITIONNEL
  1. Gain de temps


L’approche traditionnelle de l’entrainement qui consiste à atomiser le corps en la somme de ses parties nécessite de longues séances pour cibler chaque groupe musculaire. Une méthode globale, progressive, structurée et individualisée améliore vos qualités physiques et votre plastique corporelle en faisant intervenir un grand nombre de muscles dans la plupart des mouvements et sollicite votre organisme de façon globale et progressive ce qui mène à une sensation de fatigue plus rapide.

Leroy Daie - Tirage et fente arrière

Leroy Daie – Tirage et fente arrière

       2. Plus utile au quotidien


Pour un poids de corps équivalent, la plupart des pratiquants dans les salles de musculation sont nettement plus faibles que les personnes qui pratiquent un entrainement comme celui que je vous suggère. D’autant plus que d’autres qualités physiques sont développées conjointement dont le transfert sera facilité dans les actions motrices du quotidien ou les activités sportives.

Leroy Daie - Turkish Get Up

Leroy Daie – Turkish Get Up

        3. Plus motivant


Lorsque vous vous fixez des objectifs spécifiques et quantifiables à l’entrainement, vous arrêtez de pratiquer les workout (où s’entrainer consiste à aller au bout de ses forces à chaque entrainement) pour découvrir le monde fabuleux du training (s’entrainer de façon optimale et orientée vers l’atteinte d’objectifs précis).

Devenir plus musclé, tonifier ou galber ses muscles sont des objectifs légitimes mais peu quantifiables pour lesquels il est difficile de maintenir une motivation intacte sur le long terme. Lorsque vous vous fixez également des objectifs de performance vous définissez et quantifiez plus aisément vos progrès et vos succès dont découleront inévitablement vos considérations physiques.

Leroy Daie – Free Handstand

  1. Une approche efficace pour l’esthétique et la santé


Un entrainement qui stimule de façon variée un grand nombre de groupes musculaires à chaque séance va engendrer des adaptations plus globales par rapport à un entrainement qui ne se concentre que sur quelques exercices d’isolation.

Il s’agit d’adaptations cardio-vasculaires (endurance et résistance), métaboliques (perte de graisse), osseuses (augmentation de la densité osseuse), respiratoires (augmentation du souffle), musculaires (volume musculaire, force, densité musculaire), hormonales (meilleure réponse à l’insuline, diminution du niveau du cortisol, augmentation du sentiment de bien-être), articulaires (meilleur fonctionnement) à l’échelle globale du corps. Dans ma philosophie, il n’existe pas de dichotomie entre santé et performances car je suis convaincu que la performance ne peut (doit pas) exister au péril de la santé.

  1. Une méthode plus efficace pour développer votre confiance en vous


Beaucoup de personnes cherchent notamment au travers de l’entrainement à développer leur confiance. Il s’agit d’une considération légitime que je partage. Pourtant, développer une masse musculaire absurde dont l’objectif est de dissuader et de paraitre fort ou corps de bimbo n’est pas la clef pour développer votre confiance.

Au contraire, la confiance en vous dépend plutôt de la connaissance de vos aptitudes réelles. Dans ce sens, être rapide dans ses gestes, courir vite pour fuir un danger, gagner en force, être capable de déplacer des objets lourds, son poids de corps ou des personnes en situation de détresse forme un socle d’aptitudes qui participent au sentiment de confiance en soi.

Daie-Leroy

Leroy Daie – Human Flag

A retenir
  1. L’approche culturiste du renforcement musculaire ne convient pas à la plupart des gens parce qu’elle prend uniquement en compte le développement de la masse musculaire à des niveaux qui n’intéressent pas la plupart des gens.
  2. Une approche globale progressive, structurée et individualisée comme la Méthode Daie vous permet une progression sur de nombreux aspects de la performance physique donc de l’aisance dans votre sport et au quotidien, repousser les effets de l’âge, de la sédentarité, améliorer votre santé tout en gagnant du temps à l’entrainement et en suscitant votre motivation.
  3. En optant pour une approche globale progressive, structurée et individualisée, vous faites le choix d’améliorer votre esthétique mais également votre confiance en vous- même. Vous combinez donc l’apparence et la substance.

CQFD 😉

Et vous ? Vous êtes un sportif du quotidien victime malgré lui de l’approche culturiste ? Vous êtes un véritable culturo passionné ? Vous avez une approche globale et bien conçue du renforcement musculaire ? Partagez vos réponses dans les commentaires en dessous de l’article.

Leroy DAIE

Personal Trainer spécialiste de la nutrition et du développement de la force, powerfulbooty.com Funder, Animateur d’ateliers sur la préparation sportive, Auteur,

Webwww.powerfulbooty.com
Instagram : @Leroy4real
Facebook : @powerfulbooty
Soundcloud @powerfulbooty
Youtube @powerfulbooty
Mail : leroy@powerfulbooty.com

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.