Leo Fifty Five chante « C’est la même chose »

Leo Fifty Five

Léo Fifty Five fait ses premiers pas dans la musique en découvrant le logiciel de musique « FL Studio ». C’est là qu’il commence à faire ses premières instrumentales, mais très vite le chanteur belge rajoutera sa voix sur ses productions. C’est comme ça qu’arrive très vite son premier projet « Normalitude » suivi presque un an plus tard d’un single : « Ça tu savais ». Pour ce début d’été, Léo Fifty Five nous offre encore une fois un nouveau single : « C’est la même chose ».

 

Même s’il est passé de l’anglais au français, le chanteur conserve ses nombreuses influences et son style. Allant du R&B jusqu’à la Funk, en passant par la Soul ou le Rock, nombreuses sont les inspirations qui bercent sa musique. Artiste multicasquette, c’est seul que Leo Fifty Five compose et écrit lui-même ses chansons. C’est ainsi qu’il arrive à produire son style unique : des instrus planantes aux rythmiques « urbaines » accompagnées de chant allant parfois jusqu’aux flows plus « rap ». L’ex-joueur de hockey arrive à se démarquer dans un monde où les nouveautés musicales sont quotidiennes.

Avant la sortie de son dernier single, nous avons eu un aperçu du travail et du style de Leo Fifty Five dans sa capsule « 55SecondesAvecLeo », dans laquelle nous voyons l’artiste, parfois accompagné, jouer de nombreux instruments différents. Que ce soit la guitare, le chant, la basse ou même la batterie, Leo est un touche à tout. Il nous prouve que la musique est clairement son domaine de prédilection et à le voir jouer et se produire en live, c’est quelque chose qui lui est naturel.

Le 14 juin dernier, est donc sorti « C’est la même chose ». Avec sa voix suave, Leo Fifty Five fait une déclaration d’amour tout en légèreté. Le tout relevé par un clip esthétique avec un jeu de couleur très intéressant : à l’image, tout semble réfléchi. Au niveau des paroles, nous y voyons un texte simpliste, mais néanmoins bien amené. Tout est dans l’ambiance de la musique et du clip.

 

Alors que le R&B revient fort aux USA, la musique francophone a toujours du mal à dissocier ce style à la nostalgie des années 2000, et c’est donc l’image d’une musique dépassée qui en ressort. Pourtant, avec des chanteurs comme Leo Fifty Five ou dans un autre domaine, Hamza, le R&B a encore un grand avenir devant lui. Avec la diversité actuelle du rap français, le R&B ne peut que revenir en force.

Pierre Kaftal

à lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.